🕒 Lecture 6 minutes

Histoire vraie de fantôme dans un mariage

Précision importante, cette affaire d’apparition spectrale dans un mariage est une histoire vraie de fantôme. A l’époque, j’étais organisatrice de mariages. On ne disait pas encore wedding planner. Bref, j’étais débordée en permanence et en même temps j’ai profondément adoré les multiples facettes de ce métier. Par amitié pour les mariés et les propriétaires de la salle de réception plus que par respect du secret professionnel, ne comptez pas sur moi pour vous dévoiler l’adresse.

Témoignage paranormal d’une lectrice wedding planner

Histoire vraie de fantôme à un mariage

Puisqu’il faut un début à cette histoire vraie de fantôme, voici le contexte factuel : Tout était prêt excepté la décoration de la salle de mariage. Fort heureusement, je savais que je pouvais compter sur trois bonnes copines. La salle n’était pas si grande que ça, elles avaient largement le temps de lui apporter ce côté festif qui change tout.

Quasiment personne n’avait de GPS en ce temps-là. Mes amies qui ne parvenaient pas à se repérer sur le plan se sont arrêtées sur le bord de la route pour demander leur chemin à la première personne venue. Il s’agissait d’une femme dont l’allure était assez singulière. On aurait dit qu’elle sortait d’un autre temps. En effet, cette dame était habillée comme une bonne sœur. Or il n’y avait pas de paroisse ni même de couvent dans les environs. La nonne au teint pâle leur a indiqué le chemin à suivre jusqu’à la salle de réception. Elle est devenue blême, comme perturbée, puis leur a confié à voix basse : « il vaudrait mieux éviter de s’y rendre« . C’était un peu comme si elle laissait penser qu’il y avait un danger sans le formuler explicitement.

Suite à cela, le trio s’est remis en route à la hâte jusqu’à la salle de mariage. Sitôt arrivé sur les lieux, mes amies devaient se dépêcher de tout installer. Les convives n’allaient pas tarder. Pour accrocher une déco sur un lustre, Magalie a dû grimper jusqu’à la dernière marche de l’escabeau. C’est alors que son regard s’est posé sur un cadre qu’elle n’avait pas remarqué auparavant. A l’intérieur s’y trouvait une photo en noir en blanc qui a attiré son attention. Soudain, Mag a formellement reconnue la bonne sœur qui les renseigné une heure plus tôt. Quelle n’a pas été sa surprise de découvrir que la photo avait été prise au siècle dernier ! A ce moment-là, jamais elle n’aurait pu s’imaginer se retrouver mêlée à une histoire vraie de fantômes !

Terriblement troublée et voulant impérativement prévenir ses amies, Magalie a oubliée qu’elle était juchée tout en haut de l’escabeau. Sa chute brutale lui a valu une perte de connaissance, un passage aux urgences avec une hospitalisation à la clé. A son réveil, elle nous a tout expliqué.

Voulant à tout prix en avoir le cœur net, je suis aussitôt retourné à la salle de réception. Malgré de longues recherches, je n’ai trouvé aucun cadre sur le mur. J’ai pris l’escabeau pour inspecter le mur. S’il y avait eu un cadre, il devait forcément rester un clou, une visse ou du moins un trou. Or il n’y avait rien du tout…
Est-ce que la bonne sœur était un fantôme désireux de prévenir mes amies de l’imminence d’un danger ?
Cela semble tellement irrationnel que je n’ai pas la moindre explication à avancer. Tout ce que je peux dire, c’est que ces phénomènes sont bel et bien arrivés. Cette histoire paranormale est vraie !

Témoignage paranormal de Christelle H.

Notre analyse des faits étranges relatés par Christelle H

1° Ce témoignage paranormal d’une wedding planner fait état de personnes évoluant dans un cadre à la fois amical et professionnel. Les trois amies affirment avoir vu et dialogué avec la bonne sœur. Ces dernières rapportent avec remarqué son extrême pâleur et le fait que son apparence physique ne cadrait pas vraiment avec l’époque. De plus, celles-ci ont toutes entendu la mise en garde de la nonne : « il vaudrait mieux éviter de s’y rendre« . Les faits ainsi relatés laissent à penser à une apparition fantomatique prévenant d’un danger à venir. Peut-on pour autant avancer l’hypothèse d’une illusion collective ?

2° Une fois sur les lieux, les amies s’affairent chacune de leur côté. C’est en accrochant une décoration en haut d’un mur que Magalie aperçoit un cadre. En voyant la photo de la bonne sœur, celle-ci fait subitement le rapprochement avec la nonne leur ayant indiqué le chemin. Affectée par sa surprenante découverte, elle souhaite vivement alerter ses amies. Oubliant qu’elle est en hauteur, elle est victime d’une chute accidentelle qui la conduit à l’hôpital. A partir de là, ses amies qui ignorent tout des faits se rendent à son chevet.

3° Dès qu’elle se trouve en état de s’exprimer, Magalie relate les faits tels qu’elle les a vécu, sans pour autant partager son interprétation. Christelle prend connaissance de cette histoire étrange et décide de tirer les choses au clair. Pour ce faire, elle retourne sur les lieux de l’accident. Fait troublant, Christelle ne retrouve aucun cadre ni indice laissant à penser que quelque chose était accroché au mur.

Notre conclusion sur l’histoire vraie de fantômes de Christelle H

Apparition spectrale avec communication :
Les protagonistes ont peut-être été en présence d’une entité doté d’une intelligence puisqu’ils ont vu et qu’il y a eu des échanges verbaux.

Prévention vis-à-vis d’un danger :
L’entité ou le fantôme leur a déconseillé de se rendre à la salle de mariage en indiquant à demi-mot un possible danger. Il est à noter que ce fait étrange n’est pas sans évoquer diverses histoires paranormales relatives à la dame blanche qui prévient d’un danger.

Découverte de la photo de la nonne et chute :
Magalie n’aurait-elle pas d’abord chuté ? En partant de ce postulat, on peut imaginer que durant sa brève inconscience, son cerveau aurait pu assembler quelques-uns de ses derniers souvenirs et bricoler de toute pièces un scénario possible. Cette simple hypothèse ne remet bien sûr pas en question la bonne foi de Magalie. Elle expliquerait la raison pour laquelle Christelle, la wedding planner n’a ni retrouvée le cadre ni aucun élément indiquant que quelque chose était fixé sur le mur. S’il s’agit d’une interprétation plausible, il n’en demeure pas moins qu’il semble difficile d’expliquer l’épisode dans lequel une bonne sœur blême conseille d’éviter l’endroit…

A chacun d’en tirer ses propres conclusions, libre arbitre oblige 😉

Que pensez-vous de ce phénomène paranormal ?

Veuillez utiliser les commentaires ci-dessous pour partager vos impressions sur les entités, le monde de l’au-delà et les maisons hantés. D’ailleurs, si vous pensez que votre habitation fait l’objet d’une hantise, n’hésitez pas à passer notre test maison hanté ! C’est gratuit, anonyme et sans aucune inscription bien sûr.

Laisser un commentaire