En communication avec une entité grâce au ouija


Planchette de ouija

Planche de oui ja


Cette année-là, j’ai célébré en grande pompe ma majorité lors d’une fête entre amis. C’est d’ailleurs au cours de cette soirée que ma voisine m’a offerte une planche de ouija qu’elle avait achetée à l’occasion d’un récent séjour aux USA. Au tout début, j’ai utilisé cette planche de oui-ja simplement pour passer le temps, sans trop y croire.

Peu à peu, la goutte s’est mise à réagir plus rapidement, comme si une entité puisait l’énergie nécessaire à travers moi. A ma connaissance, autrement dit à moins d’avoir été dupée par un ou plusieurs esprits malins, je pense n’avoir jamais communiqué avec d’autres entités. Il s’agissait d’une jeune femme qui m’a fait savoir qu’elle avait vécu au siècle dernier et avait perdu la vie au terme d’une longue maladie. Elle n’a jamais voulu me dire son prénom ni son nom. D’ailleurs, elle a refusé à de nombreuses reprises de répondre à certaines questions.

Pourtant, elle était à la fois sincère et drôle. Ma sœur prétendait que je me renfermais sur moi-même et a raconté à nos parents que j’utilisais le ouija pour communiquer avec l’esprit d’une femme décédée. Mon père était hors de lui quand il a brûlé la planche de oui-ja dans le jardin . Le lien que j’avais établi avec cette entité désincarnée était bien plus fort.

Pendant quelques mois elle a communiqué avec moi en s’invitant dans mes rêves. J’ai ainsi pu découvrir son visage, mais je n’ai jamais eu l’opportunité d’entendre le son de sa voix, car nous communiquions par la pensée. Lorsque nous avons déménagés, j’ai compris que je ne la reverrai jamais, tout du moins pas sur le plan terrestre…
Témoignage sur le ouija de Odile F

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *